#poème 10

Celui de Orçun :

Quand je te vois

Je suis très heureux

Quand je t’aime

Je commence à courir

Quand je te pense

Je deviens heureux

C’est pourquoi

Je t’aime beaucoup

(suite de 1 élève de 9 A + 1 Bernard Friot = plein de textes)

 

Publicités